Sok Sabay à Phnom Penh

 

Une belle association que l’on peut suivre sur son site : SokSabay

Nous avons rencontré Marie Cammal un peu par hasard, invités par les marraines d’enfants hébergés à Sok Sabay, lors de notre premier séjour à Phnom Penh.

Et puis nous sommes restés en contact, et sommes revenus passer une journée avec Marie et “ses” enfants avant de quitter le Cambodge.

Comme souvent dans nos coups de cœur, nous avons été impressionnés par une personne extraordinaire (Marie réagira probablement..) qui porte à bout de bras un petit brin d’espoir pour quelques enfants, héritiers malheureux d’une histoire un peu triste, celle du Cambodge  des années  Pol Pot.

A notre départ, nous avons décidé de consacrer 300 euros de notre pécule de départ à Sok Sabay. En attendant plus, en attendant des bras et des cœurs pour soulager Marie.

[suffusion-the-author]

[suffusion-the-author display='description']

  One Response to “Sok Sabay à Phnom Penh”

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)