May 082011
 

dimanche 8 mai

Bien remis de nos émotions de la veille, nous louons des vélos, pour visiter le temple Shuanglin situé à 10 km de Píngyáo. A défaut de rouler sur de jolis chemins de campagne, comme à Yángshuò, nous nous retrouvons à pédaler sur une grande route à côté des camions et des voitures … Pour le retour, nous tentons d’emprunter des petits chemins qui nous montrent, en fait, ce que peut-être la Chine profonde, rurale et pauvre.
Ce temple bouddhique a été construit en 1571 et renferme des pavillons dont les dieux ont des rôles différents, Dieu de la droiture et de la loyauté, Dieu de la fertilité, Dieu des armées, etc. Ces pavillons présentent 2052 statues en bois, joliment sculptées et peintes, qui datent de la dynastie Ming (1366-1644) et Qing (1644-1911). Nous rencontrons de nombreux chinois qui viennent se recueillir devant l’un ou l’autre pavillon. Même si l’ensemble nécessite une restauration, c’est agréable de se promener dans cet endroit calme et priant.

Xavier 038 Xavier 029

Xavier 022 Xavier 026

Xavier 027

Avez-vous déjà conduit des vélos trois places ? On s’est bien amusé à faire quelques virages, pour se rendre compte que les manoeuvres n’étaient pas si simples ! On a donc loué des tandems !

Xavier 013

Nous déjeunons dans notre petit hôtel De Ju Yuan, qui en plus d’être agréable, confortable, accueillant et typique de Píngyáo, prépare de bons petits plats ! Décidément la Chine nous surprend chaque jour par sa cuisine variée différente selon les régions où nous sommes allés et vous dire qu’on a parcouru une infime partie est une certitude, pour ses saveurs différentes et nouvelles et pour ses présentations : soupes, plats en osier, fondues, barbecues, … Nous sommes conquis par la finesse de certains plats chinois !
Déjeuner en compagnie de Valéry Giscard d’Estaing, sa femme Anne-Aymone et l’ambassadeur de France à Pékin, Pierre Morel qui semblent avoir passé un bon séjour dans cet hôtel en avril 2002 !

Xavier 050 - Copie Xavier 013

Píngyáo est une ancienne ville fortifiée, ses maisons datent de la période Ming et ont été restaurées pour la plupart. L’ensemble de la ville est vraiment beau avec ses maisons aux tuiles grises ou en céramique de couleurs. Les façades sont décorées de fresques ou de peintures et elles comprennent une cour intérieure avec ou non un jardin qui donne sur toutes les pièces de la maison. Les murs sont décorés de peintures et les moulures des portes et des fenêtres de bois finement ciselées. Les chambres des hôtels sont relativement petites, mais présentent des lits qui peuvent prendre toute la longueur d’un mur et accueillir jusqu’à quatre personnes ou plus !

Xavier 008

Nous nous plaisons bien dans cette ville, c’est agréable de déambuler dans ses rues et de regarder toutes les petites échoppes de souvenirs et autres et surtout découvrir les maisons, leurs cours intérieures et certains bâtiments ayant eu des fonctions plus spécifiques. On vous en racontera plus demain !

Xavier 051

Xavier 057 - CopieXavier 056 - CopieXavier 059 - Copie
Xavier 060 - CopieXavier 063 - CopieXavier 060 - Copie
Xavier 061 - CopieXavier 055 - CopieXavier 062 - Copie

[suffusion-the-author]

[suffusion-the-author display='description']

  3 Responses to “Píngyáo à vélo”

  1. J’imagine les grasse-mat du tonnerre dans ces maousse plumards !!! WAAAAHHHHHH !!! 😉

  2. En définitive, ce que je retiens le plus de votre voyage “chinois”, c est la bouffe…lol.. comme j’aimerais être des vôtres..pour la gourmandise.
    Sans parler du lit …on y rêve au moins à 6…..

  3. On te fera goûter à notre retour !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)