Apr 272011
 

Lundi 25, mardi 26 et mercredi 27 avril

La Chine est un grand pays avec des transports qui s’allongent avec le temps et qui n’en finissent pas !!! Nous avons passé de nombreuses heures dans des taxis, des vans, des bus miteux ou des trains plus agréables … Xavier 150
Nous avons décidé de nous rendre à Dehang, dans la province du Hunan au nord. Depuis le village de Longji, nous redescendons dans la vallée avec nos amies Yao qui nous aident à porter nos sacs à dos. Un mini-bus nous conduit à Longsheng. Puis, nous trouvons un bus pour Tongdao. Et là, ça ne m’amuse plus du tout de nous retrouver entassés dans des bus “miteux”. Il fait chaud et tout le monde est fatigué ! Nuit à Tongdao, il est 19 heures et il est temps de trouver un hôtel pour la nuit. Mais c’est toute une aventure de trouver un hôtel pour six. Personne ne parle anglais et nous ne parlons pas encore le mandarin ! Par chance les chinois sont toujours très accueillants et essayent de nous aider au mieux. Nous atterrissons dans un grand hôtel qui fait office de salle de conférence pour les réunions du parti. Les chambres sont assez propres sauf l’odeur de tabac froid !
Le lendemain, lever à 6 heures pour retourner à la gare routière et prendre le bus pour Huaihua où nous arrivons à 14 heures. De là, un taxi nous emmène à la gare ferroviaire, où nous prenons un train pour Jishou. Puis, bus pour le village de Dehang. C’est un beau village, mais sans véritable hôtel. Un habitant nous propose de dormir chez lui, … mais non ! Le mieux serait de repartir à Jishou qui est une plus grosse ville et qui devrait avoir des chambres d’hôtel décentes, mais il est tard et nous sommes bien obligés de dormir quelque part.
Le Lonely Planet nous a induit en erreur, car il indiquait plusieurs hôtels à Dehang, hors il n’y en avait pas et il en indiquait un seul dans le village de Dazhai, hors il y en avait une dizaine. Nous nous étions alors dit, qu’aller à Dehang, village réputé pour “son cadre enchanteur, ses multiples randonnées parmi les pics karstiques, où rien ne vient perturber la contemplation de ces paysages magnifiques …”, nous plairait et que ce village était suffisamment doté en hôtels.
Nous pensions rester plusieurs jours dans ce village, mais lever rapide pour refaire les sacs, faire un tour dans le village et prendre le bus pour Jishou où nous prenons le train pour la ville de Zhangjiajie. De là, minibus pour arriver au village de Zhangjiajie, porte d’entrée du parc qui porte le même nom.
Qui a dit que faire un tour du monde était synonyme de vacances ?

[suffusion-the-author]

[suffusion-the-author display='description']

  2 Responses to “Se déplacer en Chine – Lóngjĭ via Dehang à Zhāngjiājiè”

  1. C’est l’aventura….j’imagine bien le stress pendant ces deux jours, la fatigue aidant, mais que de bons souvenirs à engranger quand tout le monde sera reposé….
    La suite sera peut-être plus délectable, à bientôt pour la suite de votre déplacement en Chine…
    Gros bisous.
    Mireille

  2. Super votre blog 🙂
    On arrive justement demain dans le Hunan et on compte(ais) dormir dans quelques jours à Dehang … Comment avez-vous fait finalement ? (nous ne sommes que 2)

    Merci

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)