Mar 302011
 

Mondolkiri est une région couverte de monts et signifie “rencontre des collines”. Loin des plaines cambodgiennes, elle paraît plus sauvage et abrite la minorité Bunong et ses éléphants. Cette partie du Cambodge est la moins densément peuplée du pays avec 2 hab./km2, dont près de la moitié sont des Bunong. La seconde moitié se compose de khmers et d’autres minorités. Les forêts abritent des tigres, des léopards, des gibbons, des ours, des vaches sauvages et certaines espèces d’oiseaux. Il est cependant difficile de les observer.

Xavier 023

Petite marche ce matin pour aller à Sen Monorom, nous prenons un chemin de terre orange brun et nous rejoignons la ville au bout de 2 km. Nous voulons nous renseigner sur les activités possibles dans la région et voir les offres possibles :
– Location de petites motos ou vélos pour visiter les villages bunong et aller se baigner dans les cascades de la région (chutes de Monorom à 1,5 km ; chute de Bou Sraa à 37 km ; chute de Romanear II à 11 km ; chute de Romanear à 17 km ; chute de Dak Dam à 24 km).
– Elephant Valley Project, un projet de l’Elephants Livelihood Initiative Environment, qui permet de passer une demi-journée avec les éléphants, lors d’une excursion à leur côté (sans monter sur l’éléphant).
– Le WWF qui propose une journée découverte des villages bunong, un hébergement dans un village bunong et une journée de marche avec des éléphants. Nous discutons avec Emy qui nous propose un programme intéressant. Le WWF s’occupe ici des minorités bunong, de la déforestation de la région ainsi que la préservation des dauphins à Kratie.
Nature Lodge nous propose un trek à dos d’éléphant et à pied sur deux jours dans la région.

Nous choisissons cette dernière option car c’est en celle-ci que nous avons le plus confiance et ils nous paraissent les mieux expérimentés pour nous emmener marcher avec un éléphant. Le WWF semble être également une bonne option et nous nous étions engagés avec eux dans un premier temps, mais nous avons eu l’impression d’un manque d’organisation dans le circuit.
Donc, voilà, nous partirons un peu à l’aventure avec un éléphant et un guide bunong pendant deux jours les 1er et 2 avril prochains. Sheery de Nature Lodge enlève toutes mes craintes d’emmener les enfants dans la forêt et d’y dormir une nuit … (dans un hamac avec moustiquaire).

[suffusion-the-author]

[suffusion-the-author display='description']

  One Response to “Sen Monorom – Nature Lodge”

  1. Super ! vous voilà repartis pour l’aventure….Les enfants doivent être enchantés (et vous aussi)…J’espère qu’on aura les photos avec vous sur les éléphants…ce n’est plus le confort de SIEM REAP, mais sûrement plus passionnant…
    J’ai la tête enkilosée, je n’arrive pas à raconter mon voyage, je rêve de tuk tuk, je me réveille en me demandant où je suis…il parait qu’il faut une semaine pour se remettre, mais moi ça me plait d’être zen comme les Cambodgiens.
    Gros gros bisous à tous les 6.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)