Jan 242011
 

J7 : Côte est à Miranda Beach
Nouvelle traversée de la Nouvelle Zélande d’ouest en est pour nous retrouver à Miranda Beach près de Thames, face aux Coromandel.
C’est une plage de coquillages et à l’heure où nous arrivons, la marée est basse et la mer vraiment loin. Le ciel est chargé de gros nuages gris et au coucher du soleil, la lumière donne à ces nuages des tonalités des peintres flamands.

Xavier 008

Xavier 013

Xavier 014

Xavier 023

Petit déjeuner tranquille, l’endroit est calme et beau.

Xavier 027

Xavier 028 Xavier 032

Puis après les devoirs, nous reprenons la route pour aller dans la région des Coromandel.

J8 : Coromandel : Cathedral Cove
Nous ne savons pas très bien où aller pour la nuit. Nous souhaitons d’abord voir le site de Cathedral Cove dont tous les guides parlent. Une place est libre sur le petit parking des campervans ! Nous pouvons y rester pour la nuit ! Nous nous sentirons privilégiés d’avoir pu être là, seuls, et avoir cette vue magnifique sur l’Océan et les petites îles qui jalonnent cette côte.

Nous allons nous baigner sur la plage de Cathedral Cove. Les enfants sont tous excités de reconnaître une scène de “Narnia” tournée à cet endroit.

Xavier 033

Xavier 034

Xavier 035
Descente vers la plage par un chemin dans la forêt

Xavier 053

Xavier 047 Xavier 050

Xavier 062

Xavier 070

Xavier 069 Xavier 072

Xavier 076

Xavier 081Xavier 082


J9 : Hot Water Beach – Island View

Au programme aujourd’hui : devoirs, puis aller se baigner à “Hot Water Beach” : superbes vagues et un peu plus loin des personnes qui commencent à se regrouper au niveau de rochers avec leurs pelles et à creuser un trou dans le sable !

Xavier 084

Xavier 086 Xavier 089
Nos enfants se mettent aussi à creuser leur trou !
Xavier 101

Xavier 093 Xavier 095Xavier 099 Xavier 097

En fait, sur cette plage, à marée basse, quand on creuse un trou, l’eau qui arrive à la surface du trou est de l’eau qui provient d’une source chauffée par le magma. La température de cette eau est d’environ 60°C !

J10 et J11 : Lac Bleu près de Rotorua
Petite scéance école à Island View, où nous sommes arrivés très tard, car nous avions des difficultés à trouver un endroit autorisant l’accès aux camping-car.
Grande plage de sable fin avec des milliers de coquillages différents qui permettraient de faire de jolis colliers, bracelets, pendentifs …

Xavier 116

Et des enfants qui continuent à creuser !
Xavier 118

Puis on reprend la route en direction de Rotorua. En chemin, nous découvrons les cultures de kiwis.

Xavier 122 Xavier 121

Pour la nuit, on trouve un endroit tranquille et beau près de la ville de Rotorua : le lac Bleu avec une belle plaine de jeux !

Xavier 124

Xavier 128


———————————————————————

Cathedral Cove
C’est l’un des sites néo-zélandais les plus photographiés. “Le monde de Narnia : le prince Caspian” d’Andrew Adamson (2008) reconnaîtrons ce site.
Hot Water Beach
Les sources d’eau chaude accessibles à marée basse se trouvent à un endroit précis de la plage de Hot Water Beach. Elles sont faciles àv trouver, il suffit d’observer où les personnes se rendent avec leurs pelles ! L’eau chaude remonte à la surface par infiltration et se mélange à l’eau de mer, plus fraîche. Elle peut atteindre 60°C !
L’île volcanique de White Island
Whiste Island est située à 50 km des côtes de Whakatane. C’est le sommet dun impressionnant volcan marin dont la partie émergée daterait de 16 000 ans. Le volcan, le plus actif de Nouvelle Zélande, a une largeur maximale de 2,4 km, à sa base, pour une hauteur totale de 760 m, dont seuls 321 m émergent de l’eau. Son histoire est “sulfureuse”. En 1914, une violente éruption remodèle le paysage et tue 11 mineurs de soufre. Cette tragédie n’interrompt pourtant pas l’activité puisque l’exploitation du minerai ne cesse qu’en 1933, laissant depuis l’île déserte. C’est le degré d’activité du volcan qui rythme l’émission des vapeurs, à forte odeur de soufre. Le paysage lunaire se transforme en permanence sous l’effet des éruptions. Au sommet, un lac d’eau acide fumante occupe le centre du cratère. L’eau qui s’écoule jusqu’à la mer teinte la roche de rouge et de jaune et colore la mer en turquoise ! La dernière éuption sérieuse date de 2000.

[suffusion-the-author]

[suffusion-the-author display='description']

  6 Responses to “L’île du Nord”

  1. Quel bonheur de vous voir si beaux et si heureux.
    Je me rends compte que c’est un pays magnifique avec beaucoup de choses à voir. Mais surtout vous l’appréciez énormément. Bonne continuation.
    Quelle chance mes petits et grands bien sûr
    gros bisous à vous tous tata Isabelle

  2. Ce moment du petit-déjeuner sur la plage restera je pense inoubliable
    bises

  3. Ah ! Thames et son radar … Ils nous ont retrouvés, les coquins de policiers !!! lol

  4. Bises des nantais, qui eux aussi étaient à la plage ce week end, mais nous avons cherché des sources d’eau chaude et n’avons trouvé que de l’eau …très froide. On ne s’en rendait pas trop compte avec nos bottes, nos polaires et nos gros blousons…ben oui ici c’est l’hiver!
    on pense à vous …tous les jours!
    bises aux kiwis

  5. Et dites c’est quand qu’on se revoit sous le soleil ? Bisous

  6. Chers amis,
    Cool le breakfast on the beach!!!
    Quand vous reviendrez au pays , vous re-découvrirez la nôtre; celle du nord avec un vent à décorner les cucos!! et notre drache locale, celle qui transperce de part en part; seul le coeur est épargné…
    Bons baisers de Bruxelles auxquels se joignent ceux de Pazanne pour Simon.
    Vianney et cie

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)