Aug 242010
 

Ce post aurait pu s’intituler, “des pieds à la tête”, “le tour du monde c’est pas le pied”, “des poux et des cors”, “hommage à Merrel et Nix”, “petites misères de la vie d’artiste” et autres qualificatifs poétiques.

Commençons par les pieds!

Au cours du mois écoulé, ils ont pris une importance et un statut qu’ils n’avaient pas auparavant. C’est vrai qu’ils sont plutôt mis à contribution entre marches quotidiennes, aéroports, trains et autres lieux bizarres où l’ont se tient debout plutôt que d’être assis derrière un pupitre ou un ordinateur.

Ceux de Romane ont étrenné notre assurance tout risque suite à une collision avec la roue d’un caddie. Rien de cassé, mais une arrivée tardive à Zion après consultation médicale, radio… Un grand merci au passage à la caissière du Walmart qui nous a indiqué le centre médical le plus proche; ainsi qu’à AVI International qui a répondu à mon appel pressant.

Ceux de Simon faisaient flip-flap depuis le début du voyage, chaussures trop grandes, trop molles, pieds sans doute trop plats, + volonté du jeune homme d’éloigner les serpents par ses flatulences pédestres. Consultation familiale, échappée du père et du fils chez Merrel, pas question de les acheter sans l’avis maternel (dixit Simon) mais après deux aller-retour, le voilà équipé et content, hormis un reste de pudeur sur la couleur des chaussettes paraît-il trop féminine.

Ce que n’est que le début d’une série de 5 visites chez le chausseur San Franciscain pour équiper Frères et Sœurs, tester le matériel , le rendre, en reprendre…Seule condition mise aux achats, jeter immédiatement les vieilles chaussures ! L’injonction paternelle échoue malheureusement, je n’avais pas prévu l’attachement sentimental de mes petits à leurs vieilles chaussures bruxelloises. Il faudra un passage par la Death Valley, 5 jours de voiture et le test du porté de sac pour que le détachement affectif s’opère et que les vieilles semelles aillent rejoindre le caddy d’un clochard de Las Vegas qui en a surement ouvert un commerce.

Danièle semble contente des chaussures de sa vie achetée au vieux campeur. Seule déception, elles coûtent deux fois moins cher ici. Heureusement que nos sacs sont pleins…

Quand à moi, je découvre à 40 ans les mérites des crèmes de beauté (en commencant par les pieds, j’ai ma pudeur moi aussi) et apprends à me masser les petons à l’aloé véra pour éliminer cors et peaux mortes. Je vous évite le détail mais peut confirmer que les pieds glissent mieux dans les tongs après quelques massages. C’est promis, je vais continuer mon initiation et devrais découvrir les crèmes anti-rides aux alentours de 2020…

Passons les bobos divers et venons en directement au cuir chevelu.

Ca commence par un énervement maternel sur sa fille ainée qui se gratte la tête continuellement. Un tic ou un toc ? allez savoir, la préadolescence commence tôt en 2010. Consultation familiale, intrusion dans la tête pré adolescente, et… découverte de poux. Bon moyen d’enrichir notre vocabulaire, nous voila parti à rechercher des produits contre les lices, à demander des serviettes et des draps supplémentaires à l’hôtelier qui n’imaginait pas avoir autant de monde dans la chambre, à traiter petits et grands, pendants de longues heures.

Les petites bêtes sont coriaces et nous suivent obstinément dans la Death Valley, à Yosemite, Las Vegas, Bryce Canyon et enfin Arches. Je ne sais pas si elles ont profité du décor mais en tout cas elles ont résisté à chaque fois au traitement appliqué patiemment (quoi que).

Ma remarque initiale maladroite mais prémonitoire trouve malheureusement un écho et nous prenons finalement la décision de passer chez un coiffeur pour une coupe “marine” au tarif de groupe. Là encore je n’avais pas mesuré l’attachement de mes enfants à leur chevelure…course poursuite avec Romane, échappée de Simon au sommet d’une arche, négociation sur la taille de la coupe (tondeuse taille 0,1 ou 2 pour les initiés !). Au final je me joins à l’esprit de sacrifice, (pas trop dur quand on a le front qui pousse d’un coté et la tonsure qui gagne de l’autre) ce qui me permet de convaincre mes fils d’adopter la coupe “coup de soleil sur l’occiput” .Les filles s’en sortent pas trop mal avec une coupe au carré qui leur va plutôt pas mal.

Depuis, Martin a décidé de m’appeler grand Ours et de se surnommer petit Ours et nous nous frottons joyeusement le crâne l’un l’autre en signe de fraternité…

A l’heure où je vous parle, nous avons bon espoir de nous être débarrassés de ces amis encombrants. Sauf que Danièle se gratte la tête et me demande quotidiennement de vérifier son cuir chevelu. Mais là, fort de mes 40 ans d’expérience, je sais que comme chez tous les grands singes, c’est un moyen de partager un peu de chaleur. Si seulement il ne faisait pas déjà si chaud…

[suffusion-the-author]

[suffusion-the-author display='description']

  13 Responses to “Petites misères du voyageur”

  1. Coucou,
    Désolée de vos mésavantures! Je peux peut être vous aider pour les “lices” : petites bêtes découvertes depuis l’entrée en maternelle de Baptiste. Forte de plusieurs années d’expérience et dans l’impossibolité d’appliquer les produits les plus efficaces sur les bouclettes de Bidou du fait de convulsions petit, j’en suis arrivée à une mixture maison qui marche! Je mélange 2/3 de vinaigre blanc,1/3 de jus de citron et une 20 de gouttes d’huile essentielle de lavande (répulsif naturel). J’applique sur la chevelure séche et passe une 1ere fois le peigne à poux, j’attends 1/2 heure, lave et repeigne puis applique un démélant ou soin bien nourrissant (voir huile) car les poux ont plus de mal à s’agripper. Renouveler touts les semaines pendant….Les poux adorent le chaud et savent nager mais ils ont horreurs du froid donc ne pas hésiter à utliser le congélateur pour y metre doudou, casquette , taies d’oreiller….
    Bon courage dans cette lutte
    Bizzzzzzzzzzzzzzz

  2. Vos pieds ne seraient-ils pas en train de vous chercher des poux?

    Xavier, voilà une reconversion toute trouvée : écrivain, ou vendeur de chaussures pour “Desperate Wolrdwide Travellers” (DWT)… ou encore inventeur de THE lotion qui achèverait les poux instantanément…

    Personnellement je privilégierais la première solution car ce texte, humoristique à souhait, est délectable!

    Mélanie, qui suit la famille Ours où qu’elle soit;)

  3. Génial ! Ce récit est très sympathique !
    On voudrait bien des photos des nouvelles chaussures et des nouvelles coupes de toute la famille !!!!

    Mais effectivement, prenez bien soin de vos petons, vous en avez encore besoin pour près de 11 mois en intensif ! 🙂

  4. Merci Valérie pour tes idées. J’avais l’idée qu’ils préféraient l’ambiance chaude, donc j’ai mis les casquettes et autres au soleil !!! J’ai aussi privilégié faire des lessives ultra-chaudes !!! J’avais aussi étendu également les sacs de couchage bien au soleil, qu’on a retrouvés mouillés après un bel orage, alors qu’on était tous chez le coiffeur ! Je vais essayer ta potion, car pour l’instant j’ai essayé le vinaigre seul sans succès …. A part ces petites misères, nous découvrons les parcs amériacains et nous sommes émerveillés devant ces paysages, je comprends qu’ils te plaisent aussi. Merci pour tous tes conseils : nous partons visiter Antelope Canyon ce matin !

  5. Dès qu’on pourra, on t’enverra des portraits de toute la famille. Les filles sont vraiment belles, les garçons pourraient avoir les cheveux un peu plus longs, ça pique quand on caresse leurs cheveux !!!

  6. mais mais mais….ils ont des problemes comme les sédentaires! incroyable!
    vive les poux : ils rapprochent les gens du voyage (ben oui, vous) et les autres …

    Longue vie aux poux!

    bises

  7. Je me suis bien amusée en lisant et relisant ces mésaventures de la tête aux pieds, euh non des pieds à la tête!!
    Voilà une belle rencontre avec les indigents (comme dans la conquête de l’ouest) et je ne doute pas qu il y en aura d’autres!! on attend avec impatience les photos!
    bisous.

  8. salut,

    vivement les photos !
    Perso, je trouve ça très classe, les poux américains, beaucoup plus chic que les nôtres (encore que Laurène n’en ait pas encore jamais eu !) Leur avez-vous demandé d’où ils venaient ? les promenez-vous depuis SF ou NY ?

    Je comprends votre émerveillement, nous avions été ravis lors de notre voyage en 98 avec Antoine.
    Bonne route et à bientôt pour de nouvelles aventures !

    nb : il semblerait que Xavier ait des talents cachés de pédicure !

    Cathy and co/

  9. Bonjour mes chéris,
    Que d’aventures vous nous faites vivre. Merci pour les nouvelles qui sont tout de même rassurantes, même si elles sont un peu poueuses….
    Contre les poux,je préconise l’huile d’olive sur toute la chevelure. Il paraît que c’est un bon remède.
    Romane, Simon, Solène et Martin vous me manquez. Martin,tête de lapin, comment vas-tu ? As-tu subi également la coupe. J’aimerais voir des photos car les filles doivent être très belles avec leur nouvelle coupe. Simon doit ressembler encore plus à son papa, ah non Grand Ours !!!
    Je vous embrasse de tout coeur.
    Mamita

  10. Bonjour les amis…
    Nous lisons vos aventures régulièrement et n’en manquons pas un post.
    Ravis de voir que tout se passe bien pour vous…
    Nous ne laissons pas souvent de commentaires car nous chargeons votre blog sur le PC lorsque nous trouvons une connexion et nous le lisons un peu plus tard en famille.
    Pour les poux : le truc c’est des huiles essentielles; Achetez de la lavande à mettre sur les oreillers : ça fait un peu de prévention…mais ce n’est pas curatif…
    Allez bonne continuation… Nous mettons aujourd’hui le cap sur Cape Town… Tout se passe tres bien pour nous aussi…
    A bientot.
    Nelly

  11. Mais …… je croyais que c’était une aventure à 6 ???? Il n’a jamais été question d’emporter (ou de ramasser en route) des passagers clandestins ???!!! Ou alors je m’inscris sur la liste pour ré-entrer incognito en Nouvelle-Zélande !!!!! 😀
    Génial, délectable et à mourir de rire, le post de Xavier !!! Je rejoins Mélanie ! 🙂
    Courage quand même pour vous débarrasser de ces envahisseurs : bientôt, ils ne seront plus qu’un vieux souvenir …
    Bises à vous 6 …
    PS : vos photos sont absolument fabuleuses ! Continuez comme ça à nous faire rêver avec vos yeux 😉

  12. Super, l’adresse de votre blog n’est pas bloqué par le proxy du cabinet…je vais pouvoir m’occuper entre midi (et 2 ) à vous lire et rattraper le retard.
    La reprise du travail a été un peu compliquée, mais ces si belles photos et nouvelles de votre part me réjouissent et font germer plein d’idée dans une petite tête de comptable.
    J’ai beaucoup ri lors de la lecture de ce texte, vivement les prochains…
    Impossible de retrouver de petites bebettes dans le cuir chevelu de Danièle, ses cheveux sont si épais et denses.
    Je vous embrasse bien fort tous les 6 comme je vous aime, un énorme bisous à Romane qui me fait vraiment penser à une américaine lorsqu’elle porte sa casquette.

  13. Pour en finir sur les lice, ils avent aussi très bien nager y compris dans les psicines chlorées qui représentent un autre mode de propagation de ces p’tites bêtes!
    Biz

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)